Panier (vide) 0

Shampoing naturel : pourquoi fabriquer son shampoing ?

La tendance des cosmétiques naturels s’étend depuis plusieurs années. Depuis la naissance des shampoings, on découvre les inconvénients des formules chimiques : sulfates, collagène, silicone, parabène… Autant de composantes qui abimeraient les cheveux et le cuir chevelu, qui sont pourtant présentes dans la quasi-totalité des shampoings que l’on trouve dans le commerce.

Opter pour le shampoing maison, shampoing naturel vous permet de connaître la formule complète du shampoing, et de créer votre propre shampoing 100 % naturel. C’est aussi un geste écologique et économique : vous pouvez réaliser un shampoing naturel peu coûteux, qui sera biodégradable, contrairement à la plupart des shampoings du commerce.

Cependant, passer au shampoing naturel ou shampoing BIO demande quelques petites adaptations : lorsque vous fabriquez votre shampoing maison, vous obtiendrez une pâte liquide et non un produit moussant, puisque la mousse s’obtient grâce au sulfate. Pas de panique, il suffit d’appliquer le shampoing en répartissant bien entre le cuir chevelu et les longueurs et de laisser poser le shampoing 2 à 5 minutes. Résultat : des cheveux propres et en bonne santé !Faire son shampoing BIO soi-même permet donc de limiter les emballages plastiques et de contrôler les substances que l'on se met sur les cheveux !  

* 0,75 cl d'huile de coco, nourrit, fortifie et fait briller vos cheveux 

* 5g de shikakaï, il lave, démêle, soigne les irritations du cuir chevelu et fait briller vos cheveux 

* 25g de sodium cocoyl isethionate (SCI), permet de faire mousser naturellement votre shampoing, et pour son pouvoir assouplissant

Qu’est-ce que le Sodium Cocyl Isethionate (SCI) ? C'est un tensioactif obtenu à partir d’huile de coco. Il se substitue au Sodium Laureth Sulfate (SLS) qui est un dérivé du pétrole et utilisé dans le commerce pour son faible coût. Le SLS, bien plus agressif que le SCI, élime beaucoup de sébum qui a pour fonction de protéger les cheveux, ce qui entraîne leur graissage rapide et les affaiblit. 

Contrairement au SLS, le SCI est biodégradable, ce qui limite son impact sur l’environnement lorsqu’il rejoint les cours d’eau via les réseaux d’assainissement.  

De plus, le SCI permet d’obtenir un shampoing solide, ce qui évite l’utilisation de flacons plastiques ! 

* 0,25 cl de glycérine végétale pour hydrater votre cuir chevelu 

* 0,5 cl d'eau 

Dans un bol, faites fondre au bain marie les 25g de sodium cocoyl isethionate (SCI) avec une petite dose d'eau (3g environ). Protégez-vous les voies respiratoire avec un masque ou un tissu.

Ajout de la glycérine et de l'huile de coco

Lorsque vous obtenez une pâte homogène, ajoutez les 0,25 cl de glycérine végétale et les 0,75 cl d'huile de coco. Mélangez jusqu'à obtenir un mélange homogène. 

Ajout du Shikakaï

Hors du feu, incorporez les 5g de Shikakaï et mélangez afin d'obtenir une pâte homogène. Vous pouvez rajouter un peu d'eau si besoin (2g environ) 

Mise en moule

Une alternative simple et naturelle

Pas question de risquer sa santé pour un shampoing ! Les cosmétiques bio représentent une bonne alternative car le cahier des charges européen interdit l’utilisation de certaines substances nocives et utilisées dans la cosmétique chimique industrielle comme les parabènes, les PPG et PEG, les silicones etc. En prime, ils sont écologiques et leur composition n’est pas nocive pour l’écosystème. En revanche, ils ne sont pas zéro déchet car ils sont contenus dans des emballages plastiques.

Le choix d'un bon shampoing à la fois efficace, doux et respectueux de la nature n'est pas aisé.

La solution ? Fabriquer son shampoing maison ou shampoing BIO avec nos conseils Sandysbio !

Écologiques, ils sont fabriqués à partir d'ingrédients végétaux pour notre plus grand bien. Quelques ingrédients bio, quelques gouttes d'huiles essentielles et trois tours de main suffisent pour fabriquer un shampoing 100% naturel.

Comment utiliser ce Shampoing naturel ? 

C’est très simple ! Il vous suffit de mouiller vos cheveux et de passer votre shampoing solide sur le haut de la tête et vers les oreilles, puis massez délicatement votre cuir chevelu pour ensuite faire mousser le produit comme vous le feriez avec votre shampoing habituel.

Économiques, écologique, bien-être…Les raisons qui poussent à fabriquer soi-même ses cosmétiques BIO et son shampooings sont nombreuses. Si cela demande de l’investissement de soi, du temps et de l’argent, faire ses cosmétique devient rapidement une activité ludique et très valorisante. Car au delà du fait d’avoir à nouveau la maîtrise de sa consommation, faire pour soi nous force à redécouvrir nos cheveux, notre corps, notre peau et leurs besoins. Bon nombre de personnes ont eu cette sensation de redécouverte de leur chevelure après être passées au bio/naturel tant les produits chimiques les avaient laminés.

Retrouvez nos conseils sur les bienfaits du naturel