Panier (vide) 0

Dans la loi européenne, les compléments alimentaires sont définis comme des « denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés ».

En d’autres termes, ce sont des petites doses remplies de bonnes choses que l’on prend pour booster l’organisme et pallier des carences nutritionnelles. Si, au départ, les compléments alimentaires ont été créés afin de lutter contre divers problèmes de santé, l’utilisation de ces petites pilules s’est vite étendue au bien-être et à l’apparence physique. On en compte des centaines sur le marché, parmi lesquels se trouvent des compléments alimentaires pour avoir de l’énergie, mieux dormir, lutter contre les jambes lourdes, ou encore pour faire pousser les cheveux, améliorer le bronzage ou perdre des kilos.

Les objectifs des compléments alimentaires sont donc divers et variés ! Cependant, bien qu’ils représentent une sorte de combinaison entre un aliment et un médicament, aucun d’entre eux n’a pour but de remplacer une alimentation équilibrée ou un traitement médical. En effet, s’ils peuvent parfois prendre l’apparence des médicaments à côté desquels ils trônent dans les rayons de nos pharmacies, ils ne sont pas destinés à soigner une maladie, à moins que celle-ci soit entraînée par une carence nutritionnelle.

Les compléments alimentaires sont disponibles sans ordonnance, mais ils ne peuvent pas être vendus n’importe comment pour autant. Pour respecter la loi, ils doivent être vendus sous forme de doses, qu’il s’agisse de gélules, de comprimés, de pastilles, d’ampoules, de sachets de poudre ou de tout autre format. Ces doses contiennent une quantité pré-mesurée qui est spécifiquement calculée pour ne pas en consommer trop ou trop peu.

Que contiennent les compléments alimentaires SandysBio ?

Plusieurs éléments peuvent entrer dans la composition des compléments alimentaires :

Des vitamines : celles-ci sont largement utilisées dans les compléments alimentaires en raison de leur grande importance pour notre organisme, mais aussi parce que ce dernier ne peut pas les synthétiser de lui-même. Notre corps doit donc les trouver dans l’alimentation que nous lui procurons.

Des minéraux et oligo-éléments : ils sont notamment utilisés pour leurs vertus anti-oxydants. Parmi les plus appréciés par les fabricants des compléments alimentaires, on trouve le sélénium, le magnésium, le fer, le zinc, le fluor et le calcium.

Des protéines et acides gras : ils peuvent être utilisés dans un but aussi bien nutritionnel que physiologique.

Des plantes : les compléments alimentaires font souvent appel à une vaste gamme de plantes grâce à tous les bienfaits qu’elles procurent. On n’y retrouve cependant pas certaines plantes qui sont uniquement destinées à la fabrication de médicaments, ce qui renforce la différence entre les compléments alimentaires et les médicaments.

Des extraits d’aliments : on le sait, certains aliments, tels que les fruits et les légumes, sont très bons pour la santé. Sans surprise, on en retrouve donc parfois dans les compléments alimentaires.

Des excipients et additifs : enfin, on peut également y trouver des arômes, des colorants ou encore des conservateurs.

Evidemment, la composition finale varie en fonction de l’objectif visé.

Pour qui les compléments alimentaires sont-ils faits ?

Les compléments alimentaires se généralisent de plus en plus, et s’en procurer est aussi facile et anodin qu’acheter une simple boîte de bonbons. On croit donc souvent que les compléments alimentaires sont destinés à tout un chacun. Cependant, ce n’est pas le cas.

Ils ont été créés pour des personnes en bonne santé (rappelez-vous, il ne s’agit pas de médicaments !) qui font face à une carence nutritionnelle ou un risque de carence, que celle-ci soit transitoire ou plus permanente. Ce sont ces carences qui sont à la base des troubles que les compléments alimentaires ont pour objectif de résoudre. Cependant, tout le monde ne fait pas face à des carences.

Plusieurs groupes de personnes sont particulièrement ciblés par les compléments alimentaires, qui peuvent leur apporter un coup de pouce bienvenu en complément à une alimentation équilibrée.

Les compléments alimentaires ou compléments naturels : à qui s'adressent-ils ?

Pour rester en bonne santé, une alimentation variée et équilibrée est primordiale. Toutefois, au cours de la vie, les besoins en nutriments évoluent et peuvent nécessiter un apport accru de vitamines, minéraux, acides aminés, ou acides gras. Les compléments alimentaires peuvent aider à combler ces besoins, dans diverses situations :

Les personnes âgées, plus sensibles, peuvent bénéficier de compléments multivitaminés (vitamines B, D).

Les femmes en âge de procréer, qui peuvent manquer de fer à cause de règles abondantes, ont la possibilité d’utiliser des compléments alimentaires contenant du fer.

Certains enfants nécessitent une supplémentation nutritionnelle en vitamines A, C, D, ou en fer. L’apport d’un complément alimentaire chez l’enfant doit être conseillé par un médecin. Pour faciliter la prise de complément alimentaire sous forme de gélules par votre enfant, différentes méthodes sont possibles : 

o Lui apprendre à déglutir et accompagner la prise d’un grand verre d’eau.

o Enrober la gélule dans une cuillerée de miel, de yaourt…

o D’autres solutions peuvent être envisagées, toutefois le fait d’ouvrir une gélule (pour diluer son contenu dans un yaourt ou autre) ne peut se faire sans avoir préalablement consulté son pharmacien.

Les femmes enceintes (ou allaitantes) présentent des besoins spécifiques et bénéficient souvent de compléments alimentaires, sur conseil médical. Un apport de calcium, de fer (les besoins en fer augmentent significativement durant la grossesse), ou d’acide folique (appelé aussi vitamine B9) sont souvent conseillés en cas de grossesse par les médecins. En effet, aussi bien pour la mère que pour l’enfant, les vitamines et minéraux doivent être présents en quantités suffisantes dans l’alimentation. Une supplémentation peut être nécessaire si cette condition n’est pas remplie.

Les personnes ne s’exposant pas suffisamment au soleil, vivant dans les pays à faible luminosité (ex : Europe du Nord), ou ayant la peau sombre peuvent nécessiter un supplément de vitamine D.

Les végétaliens, pour compenser l’absence ou le manque de certains nutriments apportés par des produits d’origine 

A quoi servent les compléments alimentaires ? 

Les compléments alimentaires sont élaborés afin de répondre à des besoins spécifiques (vitalité, stress, sommeil, digestion, carences …). Leur but est d’améliorer notre qualité de vie de façon générale.

Comment bien les choisir ?

Il est préférable de demander conseil à un professionnel de santé pour orienter votre choix vers le complément alimentaire le plus adapté.

En effet, l’objectif du complément alimentaire est de permettre à l’organisme de disposer de la juste dose de nutriments, lorsque pour diverses raisons (déséquilibre physiologique ponctuel, habitudes alimentaires mal adaptées, ou autre), l’apport nutritionnel ne suffit plus. Toutefois, un apport nutritionnel supérieur à la dose recommandée n’apporte pas plus de bénéfices.

Il est donc primordial de consulter son médecin ou son pharmacien avant toute prise, en particulier en cas de traitement médicamenteux en cours.

Étiquetage et respect des conseils d'utilisation

L’étiquetage des compléments alimentaires est strictement réglementé à l’échelle européenne et nationale. La liste complète des ingrédients, leur quantité, la dose quotidienne conseillée ainsi que toute autre information (sur les allergènes par exemple) doivent figurer sur l’étiquetage. Sont également indiquées les éventuelles précautions d’emploi.

Il est recommandé d’adopter en premier lieu un régime alimentaire équilibré, un mode de vie sain, et surtout de respecter les doses journalières recommandées indiquées sur les étiquetages.

Retrouvez nos conseils sur les bienfaits du naturel